Tu peux m’écouter te lire ma publication si tu préfères. Tu n’as qu’à cliquer sur l’onglet « play ».

On dirait que quand on voit quelqu’un qu’on n’a pas vu depuis longtemps, la première chose qu’on pense à faire, c’est commenter son apparence ou son poids. Je pense que je n’ai pas besoin de te dire ce que je pense de ça… Je t’invite à lire l’article de Caroline Cloutier Dt.P. sur le sujet dans lequel j’ai mis mon grain de sel : « Ces commentaires dont on devrait se passer ».

Pour faire du pouce sur son article, je t’ai préparé, avec la précieuse collaboration de Caroline Cloutier, Sarah Lê, Julia Lévy-Ndejuru et Cora Loomis , 1001 répliques que tu pourrais essayer selon ta personnalité ou ton mood du moment.

Tu trouveras une version téléchargeable à la fin si jamais tu veux l’utiliser comme aide-mémoire 😉

 

Commentaires sur le poids

 

« Tu as pris du poids toi?! »

 

Si tu es du genre factuel.le :

  • Tu sais, il y a des gens qui n’abordent pas le sujet de la religion ou de la politique. Eh bien pour moi, c’est pareil: je ne parle pas de mon poids ni de régimes.
  • Je ne sais pas, je n’accorde pas d’importance à mon poids. Je me sens bien et suis heureux.se, merci de t’inquiéter pour moi.
  • J’en ai aucune idée, je ne me pèse pas. C’est possible! Comment vas-tu toi?
  •  Je ne le sais pas, mais je sais que mon corps change selon ce que je vis. Je trouve ça normal et je suis bien avec ça. Toi quoi de neuf?
  • Oui c’est le résultat de mes efforts à prendre soin de moi et respecter mes besoins et limites. Je ne me suis jamais aussi bien senti.e dans mon corps.

 

Si tu as le sens de l’humour et de la répartie :

  • Oui! (Avec un grand sourire et passer à autre chose)
  • Merci d’avoir remarqué. Et toi? Quels sont tes points forts de l’année?
  • Quoi? Je n’avais pas remarqué. Merci!

 

Technique de l’évitement :

  • (à table) Wow, c’est vraiment délicieux! Quel régal, merci beaucoup! Je suis vraiment content.e de passer du temps avec vous.
  • Je suis content.e de te voir!
  • Tu as l’air de bonne humeur aujourd’hui! Qu’est-ce qui se passe de bon avec toi?
  • (faire comme si tu n’avais pas entendu)

 

Si tu te sens vulnérable :

  • Je sais que tu t’inquiètes pour moi, je t’en remercie. Cependant, parler de poids me rend inconfortable. Serait-il possible de changer de sujet? (et proposer un autre sujet)

 

 

« Ishh tu n’as que la peau et les os »

 

  • (tu peux t’inspirer tes réponses précédentes)

 

 

« Wow! Tu es magnifique. Tu as perdu du poids? »

 

  • (tu peux t’inspirer des réponses précédentes)

 

Si le changement corporel est secondaire au respect et à l’écoute des besoins du corps:

  • Je ne sais pas…je ne me pèse pas. Mais j’ai commencé à faire du sport récemment et je me sens vraiment plus en forme! Ça me fait du bien de bouger et voir du monde.
  • Merci, mais j’ai surtout plus d’énergie maintenant que j’écoute les besoins de mon corps.
  • Ça fait surtout du bien de savoir que je réponds aux besoins de mon corps.

 

Si tu as perdu du poids suite à un deuil, une dépression, une maladie ou autre:

  • Je vis une période très stressante/difficile en ce moment. Je travaille à mieux prendre soin de moi.

 

Commentaires sur les régimes

 

« Tu as entendu parlé du régime/style de vie XYZ? Paraît que tu es assuré.e de perdre du poids avec ça! »

 

  •  Oui/non. Merci de t’inquiéter pour moi, mais mon style de vie actuel me convient. Si on parlait plutôt de nos points forts de la décennie qui se termine?
  •  Ben coudonc! Il y a quelqu’un qui va être riche d’avoir trouvé la pilule miracle 😉 Comment vas-tu toi? Quels sont les projets qui te passionnent en ce moment?
  • Tu sais qu’on est assuré de reprendre le poids en dedans de 5 ans après avoir suivi un régime? Merci de t’inquiéter pour moi. Je prends soin de moi autrement.

 

« J’ai fait XYZ régime/style, tu devrais l’essayer! »

 

  • Je suis contente que tu aies trouvé quelque chose qui te convienne. Hey! T’es-tu abonné.e à Disney+? (ou tout autre sujet qui t’intéresse)

 

 

Commentaires sur ton assiette

 

« Tu vas vraiment te resservir? »

 

  • Oui!
  • Oui, c’était délicieux et j’ai envie d’en manger encore!

 

« Je t’en sers encore? Aller, pour me faire plaisir! »

 

  • Je te remercie d’avoir pris le temps de cuisiner pour moi. Ça me touche. C’était vraiment délicieux, mais non merci, je n’ai plus faim. 
  • C’était vraiment délicieux, mais je me garde de la place pour le dessert.

 

« Aller! Juste un petit morceau de plus.» (ça devient insistant) 

 

  • Tu sais quoi, c’est vrai que c’était délicieux. Est-ce que je peux en emporter? Je pourrais en manger encore demain.
  •  Je n’ai vraiment plus faim, mais c’était délicieux. J’adorerais avoir ta recette ! 
  •  Moi aussi je t’aime maman/grand-maman 😉

 

Bref,

 

répondre à ces commentaires n’est pas toujours évident, surtout lorsqu’il s’agit de nos proches. Des fois, on ne sent pas avoir la force de nommer notre inconfort ou on craint la création de notre interlocuteur. Il suffit parfois d’avoir un.e complice pour se sentir mieux. Ainsi, tu peux en parler à un membre de ta famille/ami.e avec qui tu te sens en confiance. Cette personne pourra te supporter au besoin.  

 

Durant la période des fêtes, je t’encourage à prendre soin de toi. Fais des activités qui te plaisent, t’apaisent, et t’apportent un sentiment de sécurité.  Il viendra un temps où tu sauras mettre tes limites, si ce n’est pas maintenant. Un pas à la fois.

 

Joyeux temps des fêtes!

Share This